CABINET DE CHIRURGIE DENTAIRE

02 43 81 26 57

Les actes conventionnés sont remboursés à 70% par la Sécurité Sociale

Les compléments d’honoraires peuvent être pris en charge par votre mutuelle

Honoraires et remboursements

 Les honoraires demandés tiennent compte de la complexité des soins dispensés. Notre équipe met tout en œuvre pour votre santé dentaire et vos souhaits esthétiques, dans un environnement favorisant votre bien-être.

Les honoraires qui vous seront demandés en contrepartie tiennent compte de la complexité des soins qui vous sont dispensés.

Comment fonctionnent les remboursements d’honoraires ?


1 - Les actes « conventionnés » : il s’agit des actes figurant dans la nomenclature de la Sécurité Sociale, de type soins dentaires courants, détartrage, carie... La Sécurité Sociale vous remboursera 70 % du tarif de convention, 80% pour les bénéficiaires de l'allocation supplémentaire du Fonds spécial vieillesse (F.S.V.) ou de l'Allocation de solidarité pour les personnes âgées (A.S.P.A.) et 90% pour les affiliés au régime social d’Alsace-Lorraine. Si vous avez souscrit une assurance complémentaire (mutuelle), celle-ci viendra compléter les 30 % restants.


2 - Les honoraires : certains actes (inlay, prothèse, chirurgie…) font appel à des technologies ou à des matériaux plus élaborés. S’ils font l’objet d’un complément d’honoraires, celui-ci peut être pris en charge, pour tout ou partie, par votre mutuelle santé en fonction du type de contrat que vous avez souscrit.


3 - Les actes dits "hors nomenclature" ou non remboursables (chirurgie parodontale, implants dentaires) : la nomenclature de la Sécurité Sociale (référence des actes pris en charge par la sécurité sociale) n'a pas suivi l'évolution technique de notre profession et reste inchangée depuis plus de 30 ans. Ainsi ces nouveaux actes ne sont pas pris en charge. Votre mutuelle pourra participer aux frais en fonction de votre contrat.

 

Nos conseils

  • Les actes « non remboursables», sont toujours précisés et expliqués dans le plan de traitement établi avec vous au Cabinet.
  • Ils font l’objet d’un devis détaillé que vous pourrez adresser à votre mutuelle afin qu’elle vous renseigne sur la quote-part de prise en charge.
  • Avant tout acte spécifique n’hésitez pas à contacter votre complémentaire santé.

Dr. Ludovic BRUNEAU

Article rédigé par le praticien le 26/08/2011